Imprimer cette page G´nérer un fil RSS pour cette page

La tribune des élus
 

Liste "Agir pour Montlhéry avec la Majorité Municipale"

Liberté d’expression et désinformation

Si les multiples canaux de distribution sont un progrès dans la rapidité de transmission et d’échange d’informations ils peuvent engendrer une perception truquée de la vérité d’où le nom anglo-saxon de "fake news". Ces fausses nouvelles sont transmises par un individu ou un groupe d’individus. Elles participent à des tentatives de désinformation, avec l'intention délibérée de nuire. Leur objectif peut être financier ou politique et si elles ont toujours existé, le phénomène s’est amplifié avec l’apparition d’internet et des réseaux sociaux. Ainsi en 2017 un tiers des français a déclaré avoir été concerné par ces fausses nouvelles. La nature a horreur du vide et aujourd’hui si l’on manque d’informations, il est très facile d’en divulguer et d’intéresser le plus grand nombre, particulièrement si elles sont sujettes à interprétation, plus c’est énorme et plus ça passe, plus c’est répété et plus cela devient vrai. Rappelons que dans la plupart des cas, ces "fake news" sont anonymes ou sous couvert de pseudo et qu’il est difficile d’en trouver les auteurs pour les sanctionner. Alors faut-il censurer ?, cette censure ne serait-elle pas une atteinte à la liberté ?, mais la liberté d’expression ne comporte-t-elle pas elle aussi ses paradoxes, que peuvent être la calomnie et la diffamation ? Le sujet est délicat et si la loi du 29 juillet 1881 fixe déjà les limites de la liberté d’expression, cette loi, plus que centenaire, ne tient pas compte des progrès en matière de média et de réseaux sociaux. Une chose est sûre, la liberté d’expression implique la responsabilité ! Alors, gardons nous bien, au nom de la liberté d’expression, d’être les acteurs de ce phénomène, de transmettre des fausses informations, de laisser sous-entendre de prétendues vérités sans aucune preuve.

La liberté de parole est bien trop précieuse pour la ternir délibérément. Les élus de la majorité municipale vous souhaitent une vraie bonne année 2018.

Les élus de la liste " Agir pour Montlhéry avec la Majorité Municipale "
 


Liste "Tous pour l'avenir de Montlhéry"

Conformément au chapitre 5 du règlement intérieur du conseil municipal, il n’a pas été possible de publier le texte proposé par la liste TPAM.

L'éauipe TPAM


 
Météo
 

Météo

Météo Montlhéry © meteocity.com
 
Crédits |  Contact |  Plan de site |  Haut de page